Knees to chin, Bruxelles

IMG_0723_FotorJ’ai découvert en voyageant un grand nombre de concepts culinaires les plus surprenants les uns que les autres. Que ce soit au niveau des recettes revisitées ou des lieux hors du commun, la cuisine se doit, à mon goût, de relever un défi, de se renouveler sans cesse et de surprendre les passionnés.
Un italien qui propose la même carte que son voisin n’offre pas d’expérience à ses clients. Il faut être créatif et redonner à la cuisine une certaine magie et la transformer en un véritable art.

Selon moi, un bon restaurant ne se juge pas seulement par la composition de ses assiettes. L’ambiance, le concept, l’originalité jouent et influencent également mon/notre jugement.
Il ne faut pas avoir peur de mélanger les traditions, les cultures, les saveurs et profiter de la mixité de notre société actuelle.
Une quiche au poulet curry, des samosas au fromage de chèvre, des nems au foie gras, il existe des milliers de manières de mélanger les plats chétifs de nos cultures pour créer de nouveaux chefs d’oeuvre savoureux.
IMG_0720_Fotor
Knees to chin m’a séduite pour cela, un produit promu et dérivé de diverses manières.
Le rouleau de printemps asiatique revisité pour tous les goûts! C’est excitant de se retrouver devant un menu sans savoir quel goût aura notre plat, rien de traditionnel, que du conceptuel!
La carte garde un penchant asiatique tout en n’ayant aucune crainte de marier la culture asiatique au tendance saine et moderne de notre cuisine actuelle.
Vous retrouverez des rouleaux de printemps végétariens, détox, aux scampis, à l’omelette,…
IMG_0705_FotorÀ côté de ça, la petite enseigne propose de goûter de délicieuses soupes et salades asiatiques ainsi que des petits desserts locaux et encore peu connus des européens.
Nous avons partagé des boules de riz vapeur à la coco accompagnées de graines de sésame et lait de noix de coco. Je suis une fan inconditionnelle de noix de coco, ce n’est pas la peine de vous dire que j’ai adoré ce petit goût sucré! IMG_0721_FotorLa décoration exotique et bobo du lieu appuie cette identité moderne et asiatique qui fait son charme. Vous y retrouverez des lampes et plantes qui pendent un peu partout au dessus de votre table, une vaisselle aux motifs orientaux et les fameuses bières thaïlandaises ‘Chang’. Une série d’ingrédients qui se marient parfaitement avec le concept du Knees to chin.
Le seul bémol serait pour moi le service qui gagnerait à être plus chaleureux.IMG_0701_FotorIMG_0699_Fotor

Informations:
Rue de Livourne, 125
1000 Bruxelles
02 644 18 11
http://www.kneestochin.com
Prix: €

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s